Apaiser votre enfant intérieur grâce à ces 4 conseils

Quand on comprend l'importance de son enfant intérieur pour améliorer notre vie d'adulte, on avance encore un peu plus vers sa vie de rêve.

Zoom sur l'enfant intérieur et 4 conseils pour l'apaiser, voir le "guérir" (attention, guérir n'est en aucun cas utilisé comme un terme médical ici, mais plus dans le sens de l'apaisement. Personne n'est habilité à utiliser guérir au sens médical sauf les médecins, psychologues, psychothérapeutes.)

Et retrouvez en fin d'article une superbe méditation de Sarah Cabero pour commencer à prendre soin de votre enfant intérieur dès maintenant !





Qu'est-ce que c'est l'enfant intérieur ?


Définition


L'enfant intérieur, c'est la part infantile de nous-même, celle qui a gardé en mémoire toutes les choses vécues (parfois blessures profondes) dans l'enfance. Cette part se trouve dans l'inconscient.

En grandissant, à l'âge adulte, on l'enfouit bien souvent, la laissant de côté pour vivre sa vie d'adulte. Sauf qu'à mon sens, on ne peut pas pleinement vivre sa vie d'adulte si on n'a pas pris soin de se connecter avec son enfant intérieur pour écouter ce qu'il a à nous dire.

Les vieilles blessures enfouies peuvent créer un mal être à l'âge adulte, des peurs dont on arrive pas à se défaire, un état émotionnel négatif...


Prendre conscience de son enfant intérieur


Pour prendre conscience de son enfant intérieur, il semble logique donc, de comprendre qu’il est là, quelque part, et qu’il influence votre vie : l’idée est de conscientiser cette part de vous-même qui demande à ce qu’on l’écoute et la comprenne.

Par exemple, je suis sûre que vous avez déjà ressenti ce petit feu de joie dans la poitrine ou le ventre en voyant la neige tombée par la fenêtre, ou encore en retrouvant un bonbon que vous adoriez enfant ou votre livre préféré. Cette sensation n’est autre que votre enfant intérieur qui se manifeste par la joie, la spontanéité, vivre le moment présent sans se poser de questions ! Savourez ces moments, et essayez de les provoquer, vous verrez comme c’est agréable !



Guérir son enfant intérieur


Se reconnecter à son enfant intérieur


Comme je vous le disais précédemment, une fois qu’on a pris conscience de son enfant intérieur, il est conseillé de s’y reconnecter. L’idée c’est de l'accepter pour être soi pleinement et parfois, prendre conscience de son état.

Ce processus de guérison peut passer par plusieurs chemins, mais il y a des choses que vous pouvez mettre en place dès maintenant, chez vous, assis devant votre ordinateur : retrouvez les juste en dessous !

Soigner son enfant intérieur revient à soigner ses blessures (en tout cas certaines).

Pour vous y reconnecter, n’hésitez pas à regarder des photos de votre enfance, chercher dans vos boîtes à souvenirs votre agenda secret du collège ou bien encore demander à votre famille de vous raconter comment vous étiez enfant.


4 conseils pour guérir son enfant intérieur


Voici maintenant mes 4 conseils pour guérir, ou du moins apaiser votre enfant intérieur :


  • lui parler : ça va peut-être vous paraître fou, mais la première étape reste de savoir ce qu’il y a à apaiser, et pour cela, pas de secret, la communication ça fonctionne. Alors installez vous confortablement, et demandez à votre enfant intérieur de tout vous dire (à voix haute ou basse, c’est comme vous le sentez !). C’est un peu comme discuter avec son meilleur ami sauf que le dialogue est interne.

  • méditer (lâcher prise) : cela va vous aider à entrer en communication si votre mental se fait trop présent. On prend le temps de méditer et ensuite on essaie de parler à son enfant intérieur.

  • se faire accompagner (psychothérapie, hypnose, sophrologie, PNL) : cela reste le meilleur conseil que je peux vous donner. Rien ne remplace un professionnel, qui pourra vous aider grâce à son expertise et son objectivité. Retrouvez ICI l'annuaire des professionnels Univers d'être !

  • autoriser votre enfant intérieur à s'exprimer au quotidien : faites lui plaisir ! Vous adoriez les madeleines quand vous étiez enfant ? Alors mangez une au goûter ! Vous avez saisi l’idée, rappelez vous ce petit feu dont je vous parlais tout à l’heure, il est temps de l’entretenir !


Vous l’aurez compris, votre enfant intérieur joue un grand rôle dans votre vie d’adulte. Je vous laisse maintenant prendre les choses en mains grâce à cette méditation de Sarah, c’est déjà un premier pas vers votre reconnexion avec votre enfant intérieur !

Et si vous souhaitez aller plus loin, et aider les autres à votre tour, retrouvez en cliquant ci-dessous les formations de Sarah Cabero !






2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout