top of page

Comment pratiquer la radiesthésie ?

Vous avez tous déjà entendu parler de la radiesthésie, j’en suis sûre ! Mais comme d’habitude, si on ne s’y penche pas un peu plus dessus, difficile de comprendre en quoi cela consiste exactement ! La radiesthésie fait appel aux ondes et au magnétisme, on la retrouve en géobiologie.

Zoom sur cette discipline, et je vais vous donner quelques conseils si vous souhaitez vous y initier !


femme utilisant un pendule divinatoire

C’est quoi la radiesthésie ?


La radiesthésie est définie par le Larousse comme “Sensibilité hypothétique des êtres vivants à certaines radiations, connues ou inconnues. Procédé divinatoire permettant d'exercer cette sensibilité à l'aide d'une baguette ou d'un pendule tenus à la main.

Il faut savoir que la radiesthésie est considérée comme une “pseudo science”. En fait, comme d’habitude, l’idée est de se dire que comme tout est énergie et ondes magnétiques, on peut trouver des choses et des réponses grâce à la radiesthésie.

Les sourciers sont connus pour trouver des points d’eau souterrains et leur profondeur grâce à la radiesthésie, en utilisant un pendule ou une baguette de sourcier (petite baguette avec deux tiges). J’avais vu un documentaire sur la géobiologie une fois, où un monsieur proposait à des gens qui faisaient construire leur maison de trouver le point d’eau sur le terrain, avec forage et compagnie. Il s'engageait, s'il se trompait, à ne pas facturer son travail. J’étais ébahie de voir qu’il ne se trompait pas et qu’il trouvait bien les points d’eau (au centimètre prêt !).

La radiesthésie permet aussi d’obtenir des réponses à des questions que l’on se pose, ou mesurer le taux vibratoire de soi-même ou d’une autre personne (avec son accord).


Comment pratiquer la radiesthésie ?


Je ne vous expliquerai pas comment trouver de l’eau car je ne sais pas faire!

Par contre, j’ai voulu me concentrer dans cet article sur le fait que la radiesthésie, à la maison, peut vous aider au quotidien. Ici, on utilisera un pendule. Je vous retrouve dans la partie suivante pour savoir comment bien choisir son pendule !

Tout d’abord, sachez que comme pour tout, il va vous falloir vous entraîner. Le pendule ici, n’est qu’un prolongement de votre énergie, un outil qui va vous aider à vous connecter à vous-même. Donc, en premier lieu, vous allez devoir vous familiariser avec votre pendule : définir votre OUI, votre NON (sinon difficile d’avoir des réponses!). (Et bien sûr purifier et recharger votre pendule).

Pour cela, rien de plus simple. Il est souvent conseillé de commencer par méditer un peu, afin de se mettre dans de bonnes conditions. Ensuite, vous pouvez fabriquer ou imprimer un cadran avec “oui” et “non” dessus. Vous allez ensuite poser la question à votre pendule “qu’est-ce qu’un oui ?”, votre pendule se mettra à tourner dans un sens, ou un autre. Dites “merci stop” et recommencer avec le non, ainsi vous saurez comprendre votre pendule.

Sur internet, vous trouverez toute sorte de cadran pour utiliser votre pendule, dont l’échelle de Bovis, qui permet de mesurer le taux vibratoire. Vous pouvez tout à fait aussi, vous fabriquer vos propres cadrans ! Encore une fois je le rappelle, utiliser un pendule n’est pas forcément inné, et même si vous n’avez pas de “résultat” au début, persévérez ! C’est comme pour tout, il faut travailler 🙂


Comment choisir son pendule de radiesthésie ?


Il existe énormément de pendules divinatoires différents. Vous en trouverez sur internet, dans les magasins ésotériques, dans certaines librairie, etc…

Ils peuvent être composés d’un minéral (améthyste, quartz, citrine….) ou de plusieurs, ils peuvent aussi être en bois, ou en métal. J’entends souvent dire qu’il ne faut pas débuter avec un pendule en minéral, car la pierre produit déjà de l’énergie, il sera donc plus difficile de le prendre en main.

Vous choisissez votre pendule certes… Mais lui vous choisit aussi.

Je ne peux que vous conseiller de vous rendre en boutique physique afin de pouvoir observer, regarder, toucher… et si vous êtes attiré par un pendule, c’est que c’est sûrement le vôtre !

Sachez aussi que le poids du pendule entre en jeu : plus le pendule est lourd, plus il nécessite de l’énergie pour être utilisé… À prendre en compte, selon moi, lors de l’achat du premier pendule !

Enfin, lorsque vous rentrerez chez vous avec votre tout nouveau pendule, pensez bien à le purifier (par fumigation avec de la sauge blanche, du palo santo ou de l’encens par exemple) et à le recharger ensuite (pour les pendules en minéraux), à la lumière de la pleine lune ou sur une fleurs de vie.


 

J’espère que tous ces conseils vous permettront d’apprivoiser la radiesthésie et le pendule. Si vous souhaitez aller plus, et en apprendre plus sur les énergies, je ne peux, encore une fois, que vous conseillez de vous inscrire à une formation de Sarah Cabero ! Promis, vous ne serez pas déçus !




39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout