Développez votre intuition et découverte de la formation devenez énergéticien


Bonjour,


Je suis Sarah Cabéro, formatrice depuis 11 ans en sophrologie, coaching, énergie et médiumnité, désincarnation, J’ai développé 7 formations.

J’ai commencé il y a 13 ans à me former à la sophrologie, au coaching et j’ai fait beaucoup de formations en énergétique et médiumnité pour débloquer mes capacités car on en a tous en nous.


En fonction des personnes, certaines capacités seront plus développées, et chez d’autres, elles seront un peu plus endormies. Cela dit, elles sont toutes présentes. Certaines personnes, dans d’autres vies, ont été chamans, médiums, guérisseurs…. Beaucoup de choses se sont passées, certaines capacités se sont déjà réveillées et d’autres non. Le but est pour la plupart d’entre nous est d’être en accord avec soi-même et de nous sentir dans nos pleines capacités.


Pourquoi nous n’avons pas développé toutes nos capacités ?


Plusieurs raisons existent, en voici quelques une :


Enfants, nous avons déjà beaucoup de capacités ouvertes (ex des peurs dans la nuit…), ils lisent dans les pensées (ex : mon fils me dit « maman j’ai envie de crêpes » et je venais de me dire intérieurement que j’avais envie de crêpes). Il y a très souvent des transmissions de pensées car les enfants sont très ouverts. En grandissant, si les parents ne les ont pas encouragés ou crus, ça peut les refermer. Lorsque nous étions petits, le fait d’aller à l’école, d’être accaparé, ne nous laissait pas le temps de nous préoccuper de nos capacités, on en était pas conscients, c’était donc inconscient.


A l’âge adulte, on a rendormi certaines capacités et nous voulons désormais les réveiller, cependant, certaines choses nous en empêchent telles que les peurs conscientes ou inconscientes :

« Si je me mets à percevoir les guides, vais-je aussi percevoir les défunts ? et en ai-je envie ?»

« Si je guéris quelqu’un alors que ce n’est pas le plan divin, est-ce que c’est juste ? »

Plus on prend conscience de ces blocages, plus on avance sereinement.


Nous ouvrons nos capacités au fur et à mesure.

Lorsque l’on va mal, il est plus difficile d’être connecté à son intuition, aux guides…car nos idées noires se bousculent ce qui rend moins évident l’écoute de notre intuition. Nous sommes envahis par trop de pensées et nous n’arrivons plus à faire le tri.


Nous avons également une aura (grande enveloppe énergétique) autour de nous, on dit que l’on peut sentir celle du Dalai-lama à des kilomètres. Plus on est dans la joie, dans l’amour, plus on ressent le bien-être et plus cette enveloppe énergétique grandit ; plus on est dans le doute, plus on est mal et plus elle rétrécit.


D’où cette formation “devenez énergéticien” en développement personnel et spirituel, car l’un ne va pas sans l’autre.


Lorsque l’on souhaite développer ses capacités spirituelles, il est important d’apprendre à se connaître, à gérer nos émotions, savoir qui l’on est.

Si nous débloquons tout d’un seul coup sans être assez ancrés dans la matière, nous risquons de décrocher de la matière, de nous sentir très mal (burnouts…).

Le but est donc de trouver un juste équilibre : J’ouvre mes capacités et en même temps je fais un travail personnel sur moi-même pour rester ancré.

Si nous ouvrions toutes nos capacités en même temps et d’un seul coup, il faudrait avoir la conscience de ce que l’on fait.

L’intuition nous l’avons déjà tous (penser à une personne et elle nous appelle, ressentir que telle maison est faite pour nous, tel métier est fait pour nous, savoir que c’est le bon moment pour avoir des enfants, d’aller à telle conférence…). Tout cela est l’intuition.


Nous avons déjà tous été guidés dans notre vie. Là, nous allons apprendre à ouvrir les portes et notre propre dictionnaire intérieur. Nous sommes tous différents, avec des vécus différents…Certaines personnes passent plus par le chakra du 3ème œil par exemple car elles travaillent plus la médiumnité (clair voyance), perçoivent plus de choses et canalisent peut-être aussi des messages ; certaines personnes envoient plus de l’énergie, comme pour les soins énergétiques avec le cœur ; D’autres avec l’instinct, le ventre ; ou le chakra couronne…On a donc chacun des capacités déjà d’ouvertes. Le but, c’est de toutes les développer, certaines iront très vite, d’autres prendront plus de temps.


Je vais vous faire part de mon expérience


Au tout début, lorsque je faisais des séances énergétiques, j’étais dans le ressenti, je n’avais pas d’images, je n’avais pas de sons. Au fur et à mesure que je me suis développée, j’ai commencé à entendre des choses qui étaient justes sur les personnes que je recevais en accompagnement. Ensuite j’ai commencé à voir, au début des symboles, puis des couleurs, puis des flashs et ensuite tout un film.


On n’a pas tous la même facilité de capacités, certains seront plus dans la guérison, d’autres dans la médiumnité… Même dans la médiumnité, il y a plein de « branches » (il y a la médium qui tire les cartes, qui dit l’avenir pour orienter les personnes sur leur chemin pour les rassurer ; il y a celle, comme moi, qui accompagne les gens pour les aider à développer leurs capacités).

D’autres qui se servent de leur médiumnité pour peindre des tableaux intuitifs...

Tout est possible.


Maintenant si on développe notre médiumnité sans être ancré, c’est-à-dire ne pas se sentir bien sur terre, ne pas être pleinement dans le monde, dans notre corps et dans l’action, si je ne suis ouverte qu’au niveau de ma médiumnité, je vais recevoir pleins de bonnes informations mais je n’arriverais pas à les mettre dans la matière ; Si j’y arrive, et que je me lance à mon compte, j’aurais très peu de clients car je ne serais pas assez en accord avec la matière.


Si j’ai mon magnétisme de développé sans la médiumnité, si je sais faire des soins énergétiques, je vais être beaucoup dans l’action mais je ne recevrais pas forcément les bonnes informations, les bonnes idées pour avancer dans ma vie ou orienter encore mieux les gens.

Pendant longtemps, il y avait des médiums d’un côté et des guérisseurs, magnétiseurs de l’autre. En général, les gens se complétaient. Il y avait souvent un couple ou des amis très proches avec l’un médium et l’autre guérisseur/magnétiseur. Sans le savoir, leurs énergies se complétaient.


Pour confirmer cette théorie :

Au bout d’un moment, lorsque je canalisais mes guides et que j’ai reçu cette formation “devenez énergéticien”, Ils m’ont dit qu’il fallait développer les deux en soi ;

L’ouverture à l’intuition, à la connexion, au monde spirituel mais aussi l’ouverture aux énergies terrestres, à l’énergie en tant que soins énergétiques et à la guérison pour vraiment être dans ces 2 énergies. La connexion aux plans céleste et la connexion à la terre. Ne plus avoir besoin des autres, d’où la dépendance affective très souvent. Mais avoir envie d’être avec les autres.


C’est surtout pour se sentir plus complet à l’intérieur de soi.

Lorsque j’ai canalisé ça, j’étais heureuse car J’ai réalisé que les gens étaient certainement prêts. Quand j’ai lancé la formation, ça a cartonné et ça a été une belle expérience.


Questions/Réponses :


J’ai l’impression d’être dans le noir, de ne pas avancer

Beaucoup de personnes peuvent ressentir cela avec une durée plus ou moins longue. Il y a beaucoup de personnes qui ont l’impression d’être mal, à l’aube d’une grande ouverture spirituelle.

Malheureusement, pour amorcer le changement dans nos vies, on passe souvent par des expériences désagréables. Quand nous avons que des expériences agréables, on ne cherche plus. Dans l’autre cas, on cherche autre chose, on se met dans l’action pour chercher des solutions et sortir du noir. C’est une étape de l’ombre à la lumière, avancer vers la spiritualité.

Imaginez un papillon qui ferme ses ailes, comment les ouvrir de nouveau si il a oublié comment faire ou si il est happé par trop de pensées, de choses à faire ?

Petites astuces :

  • Tous les matins, pieds nus dans l’herbe, se connecter avec l’intention. Sentir la plante de ses pieds connectée au sol, debout, corps détendu. Prendre conscience de l’énergie de la terre qui circule dans votre corps. Comme si vous étiez un tuyau d’arrosage avec l’eau ouverte, en conscience, laissez l’énergie de la terre circuler à travers vous.

  • Tous les matins, émettre de la gratitude, énergie extrêmement puissante. Gratitude pour ce que la terre vous apporte, pour sa belle énergie, car la terre nettoie, guérit, nourrit…La terre est quelque chose de miraculeux (ex de la petite graine qui devient un arbre, puis un fruit qui nourrit…). Notre terre est un système très intelligent. D’où l’importance de se connecter à cette énergie.

  • Gratitude pour le soleil, même caché derrière les nuages. Se connecter à lui, même par l’intention. Le remercier d’être présent. Sans lui nous ne pourrions pas exister.

  • Remercier l’énergie de l’eau en visualisant une rivière, la mer.

  • Remercier l’énergie de l’air.

Beaucoup d’énergies nous accompagnent. Les remercier et sentir son corps qui se détend. Se connecter aux éléments nous permet de nous réaligner, de nous remettre dans notre corps. L’énergie est alors plus positive et nous sommes alors moins dans le mental.


Le mental est certes important car c’est lui qui nous permet de mettre en place des choses, qui informe le corps de nos besoins. En sophrologie par exemple, on induit la lourdeur. C’est l’information que j’ai apporté à mon cerveau qui a alourdi mon corps. On a donc besoin de notre cerveau, de notre environnement et de ce qu’il y a à l’intérieur de nous. Plus on apprend à se connaître, et plus on apprend à mettre notre mental au service de notre être.


Les séance énergétiques c’est quoi ?

Il y a une personne qui reçoit le soin, assise ou allongée ; et celui qui donne le soin.

Celui qui le donne, se connecte à l’énergie et se protège. Il va mettre les mains au-dessus de la personne à certains endroits, ou bien même poser les mains sur la personne. Ça dépend des praticiens.


Que se passe-t-il ?

Ça booste le système énergétique de la personne qui reçoit pour s’auto-guérir. Ce n’est pas miraculeux sur tout et sur tout le monde ; les enfants et les animaux sont plus réceptifs car ils sont ouverts, ils reçoivent de l’amour facilement, le reconnaissent et l’acceptent. Chez les adultes, souvent ça demande un peu plus de temps car on a mis des systèmes de protection en place et l’énergie que l’on reçoit procure un « shoot » d’amour qui déclenche notre système d’auto-défense.

Il y a des personnes qui veulent vraiment guérir, d’autres qui sont plus dans le questionnement (« si je guéris, je vais devoir reprendre le travail, et si je reprends le travail, je ne vais pas être bien, donc inconsciemment je préfère rester malade »).


« J’ai l’impression d’être une mouche coincée aux carreaux, sans jamais vraiment trouver le chemin » :

Et si la fenêtre était ouverte ? Trouvez des astuces pour sortir de là. Se demander « de quoi aurais-je besoin ? » Et visualiser…

Peut-être besoin de se nourrir pour être plus fort ? se transformer en un autre animal ou pas… ?


Celui qui reçoit le soin énergétique, doit-il être ouvert à cette méthode ?

Ça dépend.

Inconsciemment, oui ; il recevra car le corps est intelligent et prendra ce dont il a besoin.

Si la personne qui donne le soin émet l’intention que ce soit juste pour tout et pour tous, l’énergie ira où c’est juste.

Si la personne émet l’intention qu’il soit guéri des yeux par exemple et qu’il force l’énergie, la personne pourrait guérir des yeux mais ressortira peut-être avec du psoriasis sur tout le corps ou autre chose derrière. Le corps s’il crée une gêne, une maladie etc…c’est que le corps a quelque chose à dire, un message. Quand on envoie de l’énergie, on demande que ce soit toujours juste pour tout et pour tous.

Sans même faire de formations, quand on envoie une intention « j’aimerais bien être embauchée dans tel travail » …Non. Demandez plutôt de trouver le travail qui vous correspond le mieux, ou demandez à recevoir l’argent dont on a besoin pour nous aider à régler telle situation…Sinon, on peut forcer l’énergie.


Pour globaliser il y a l’énergie des guides qui est intelligente et nous guide pour ce qui est le mieux pour nous, et l’énergie environnante.

Lorsque l’on travaille la loi d’attraction, que l’on fait sans même s’en rendre compte (« tiens je voudrais une place de parking », « tiens je voudrais rencontrer un nouvel ami »), quand j’émets une intention, l’énergie environnante n’est pas intelligente. Elle ne va pas aller là où c’est intelligent pour moi mais là où je la guide.


Exemple du souhait pour décrocher tel travail : Je l’obtiens mais c’est un enfer pour moi et je ne tiens pas plus de quelques jours.

Émettre l’intention de ce qui est bon pour moi, ou pour tout et pour tous, évite des choses désagréables. Il faut donc formuler différemment. Le travail avec les énergies se fait au quotidien.

Rajouter des phrases du type « ce qui est le plus agréable et bénéfique pour moi », évitera de vivre des expériences désagréables.


Question pour une séance énergétique :

On demande la permission à celui qui le reçoit, sauf pour un enfant qui ne parle pas et là il faut demander à son âme. On demande que ce soit juste pour lui, si ce n’est pas juste pour lui, demander à l’énergie d’aller là où c’est juste.

Pour une personne âgée, déficiente…Demander également à son âme.


D’où prenons-nous l’énergie ?

On apprend ça en formation. Ça prend du temps.

Suivant les différents thérapeutes, on la prend de différents endroits.

Pour soi-même avec le rituel matinal, on la prend des éléments. Certains de la terre, d’autres de l’univers.


Je fais du reiki, mes enfants adorent les séances :

J’ai été initiée à beaucoup de Reikis différents, pour moi c’était une porte, ce n’était pas suffisant. Au bout d’un moment, j’ai vraiment eu besoin d’être mon propre outil.

D’où cette formation qui permet également d'être en connexion avec d’autres énergies.


Je ressens cette ouverture spirituelle, un grand tournant dans ma vie, je l’ai toujours su intérieurement, après des années à me chercher, je sens que c’est le moment :

La spiritualité est un beau chemin quand on travaille avec les énergies et que l’on comprend les synchronicités (on se pose une question et la réponse arrive quand une pub passe, ou quelqu’un nous parle…).


Pas de hasard :

Beaucoup de personnes souhaitaient faire une formation, se questionnaient quant à savoir laquelle faire, et ils tombent sur la mienne ! C’est impressionnant… Cela s’appelle des synchronicités, ils sont guidés.


Est-il possible de pratiquer directement après ces formations ?

Oui, vous allez à votre rythme, elle est ouverte tout le temps. Il est donc important de pratiquer sur vous et sur d’autres ; plus vous vous entraînez, plus vos capacités se développent et plus vous vous sentirez légitimes à recevoir des personnes par la suite.


Combien de temps cela prend-il ?

Ça dépend de chacun, certains mettront 2 mois, d’autres 6 mois…Je conseille un cours par jour, environ 20 min et avec des pauses régulières pour laisser le temps au cerveau et au corps d’intégrer les apprentissages.

Vous pouvez même faire la formation 2 ou 3 fois pour encore mieux intégrer.


Si on augmente toutes nos capacités d’un seul coup, le corps n’est pas prêt ; monter en vibration crée beaucoup de réactions dans notre corps, dans nos cellules, au niveau de notre température, dans notre cerveau…Le corps pourrait alors être défaillant.

En y allant progressivement, comme en formation, c’est plus sûr (ex des 3 petits cochons avec les maisons).

Dans la formation, j’ai construit une maison en briques. Il faut y aller pas à pas et tout reste stable et solide.


Y a-t-il un examen final ?

Dans la formation “devenez énergéticien”, la validation en présentiel et en intégral se fait en continu ; à chaque fois que les élèves voient la formatrice, elle valide avant de passer à autre chose. Il n’y a pas de contrôle. En formation en ligne c’est un questionnaire à choix multiple que vous pouvez refaire plusieurs fois. Notre but est que vous ayez compris et que vous puissiez continuer à avancer.

A la fin il y a une attestation de formation qui vous permet de vous installer si vous le souhaitez.

Pour la formation en ligne, il y a un groupe de travail une fois par mois non obligatoire mais fortement conseillé en plus des vidéos, livrets, audios.


Dates d’inscription ?

Pour la formation en ligne, vous vous inscrivez quand vous le souhaitez du moment qu’il reste de la place le site reste ouvert.

Pour la formation en présentiel ou intégral il y a des dates.

Il faut contacter la personne notée sur la page du site pour plus d’informations.


Je souhaite être thérapeute et j’aimerais discuter avec toi ?

Oui tu peux bien évidemment me contacter.

Tu peux m’envoyer un mail à universdetre@gmail.com :

  • Pour la formation devenez énergéticien, Tu peux régler en 1 à 12 fois par CB directement sur le site.

  • Pour la formation sophro énergéticien qui comprends 3 formations : sophrologie, coach du changement, devenez énergéticien tu peux également régler sur le site

Découvrez toutes les formations sur le site

https://www.universdetre.com/formations-certifiantes


Gratitude et amour,

Sarah Cabero





118 vues0 commentaire