Pourquoi est-ce important de se retrouver seul ?

Si vous êtes comme moi, alors vous avez dû serrer les dents un bon nombre de fois lorsqu’on vous évoquait la solitude, le fait d’être seul, de prendre du temps sans personne : bonjour les angoissés de la solitude !

Et pourtant, être seul, du moins, avoir des moments où l’on se retrouve avec soi-même est plus que bénéfique pour nous-même justement ! Je n’y croyais pas moi non plus, mais force est de constater que c’est vrai, et qu’en plus, passer des moments seul n’est pas si affreux que ça… Vous êtes prêt ? Car à la fin de cet article, vous aurez une très forte envie de vous isoler pendant quelques heures, j’en suis sûre !





Pourquoi la solitude est-elle bénéfique ?


La solitude a de nombreux bénéfices.

Tout d’abord, elle va vous permettre de tout simplement prendre du temps pour vous. Et oui, quand on est tout seul, on mange à l’heure qu’on veut et ce qu’on veut, on bouquine jusqu’à 3h du matin si on en a envie, bref, on est libre de faire ce que l’on veut et non contraints car il faut prendre en compte les autres. Ici bien sûr, je parle de solitude choisie.

Être seul, c’est un moyen de se ressourcer aussi. Personnellement, j’ai besoin de moment toute seule pour recharger mes batteries sociales, sans aucune sollicitation extérieure (même pas celles de mon copain !!).

D’ailleurs, il me semble qu’avoir des moments seul est d’autant plus important lorsque l’on vit en couple et/ou que l’on a des enfants. Ces moments de solitude permettent de réfléchir, d’entrer en introspection, d’y voir plus clair, de prendre du recul… Bref, je ne pensais pas écrire ça un jour mais… moment de solitude = liberté !

Finalement, se retrouver face à soi-même permet d’améliorer ses relations avec soi-même, mais aussi avec les autres puisque c’est dans la solitude que l’on va apprendre à reconnaître nos limites, par exemple.


Pourquoi la solitude fait peur ?


Apprivoiser la solitude n’est pas chose aisée ! Moi-même, il y a 6 mois de ça, je ne supportais pas d’être seule, c'était clairement une grande source d’angoisse (crises de larmes et compagnie). Cependant par la force des choses, je me suis retrouvée toute seule et j’ai dû apprivoiser cette nouvelle condition et gérer la solitude. Sacrée sortie de ma zone de confort, ce fut tumultueux, mais sachez que je suis officiellement guérit de l’angoisse d’être seule ! Et c’est une sacrée victoire !

La peur de la solitude peut venir de plusieurs facteurs. Elle peut tirer ses sources de l’enfance, d’un traumatisme, de parents absents… Et plus globalement d’une incapacité à se sécuriser tout seul. On a besoin des autres pour se sentir en sécurité et panique à bord s’il n’y a plus que nous.

Je pense que pour vaincre cette peur, cette angoisse, il faut se faire accompagner. C’est moi-même ce que j’ai fait, et c’est vraiment ce qui m’a permis de me rendre compte d’une chose toute bête maintenant que j’y repense : je suis en sécurité, même toute seule, car cette sécurité, c’est moi qui me la fournit. Cette sécurité, elle ne vient pas de l’extérieur, des autres, mais bien de nous-même, nous l’avons en nous.

Je ne le répéterai jamais assez mais sachez que la sophrologie est particulièrement adaptée pour travailler ce type de problématique, et la PNL aussi. Ce qui tombe super bien car ici, Sarah forme des futurs sophrologues et coachs ! Idéal pour trouver le praticien qui pourra vous accompagner !




4 conseils pour apprécier la solitude


Voici les 4 conseils que j’ai mis en application pour apprendre à aimer la solitude. Comme toujours, prenez ce qui vous fait sens, n’hésitez pas à faire des recherches…

  • Créez-vous une ambiance cocooning, une ambiance qui vous apaise : vous êtes tout seul ce soir ? Prévoyez-vous un bon repas, allumez des bougies, faites un soin du visage, prenez un bon bain, sortez votre bouquin préféré ou dégainez votre série doudou… Bref, faites vous plaisir, mettez-vous à l’aise chez vous.

  • Faites les mêmes choses que si vous étiez avec quelqu’un : vous avez envie d’un bon restau mais personne pour vous accompagner ? Et bien allez-y, même tout seul ! Après tout, qui a dit qu’on ne pouvait pas ? L’idée c’est de comprendre qu’on a pas besoin d’être accompagné pour faire ce que l’on a envie. Il faut réussir à dépasser le regard des autres, et juste faire les choses pour SOI.

  • Comprendre que même si on est seuls, là maintenant, nos amis, proches, ne sont jamais loin. Dans l’idée de ce que je vous disais au-dessus sur le fait qu’il faut vous sécuriser vous-même. Ce n’est pas parce que vous êtes seul dans votre appartement que vous êtes seul dans ce monde, bien au contraire !

  • Voyez ces petits moments de solitude comme des moments rien que pour vous : vous avez l'opportunité de faire uniquement ce que vous souhaitez pendant quelques heures, en ne prenant en compte que vos besoins et vos envies à vous, c’est pas magique ça ?!




Apprivoiser la solitude n’est pas simple, mais pourtant les moments seuls sont si bénéfiques que lorsque vous aurez découvert tous leurs bienfaits, vous aurez du mal à vous en passer ! Je vous invite dès maintenant à prendre un moment rien que pour vous, et pourquoi pas écouter cette méditation de Sarah pour vous libérer de vos angoisses (d’être seul par exemple…) !




15 vues0 commentaire