Qu'est ce que la sophrologie, pour qui, pour quoi ?


Bonjour à tous.


Je vais vous expliquer ce qu’est la sophrologie, à quoi ça sert, dans quel cadre on l'utilise.


Je vais me présenter pour ceux qui ne me connaissent pas. Je me prénomme Sarah Cabero, j’ai créé le centre de formation Univers d’être il y a douze ans, en sophrologie, coaching, PNL, énergie et médiumnité, harmonisation énergétique, psycho énergie, sophro énergie, trouver sa voie.

J’ai développé sept formations et je travaille en collaboration avec des formatrices que j’ai formées et qui œuvrent pour Univers d’être.

La sophrologie, qu’est-ce que c’est ? C’est ce qu’on appelle une thérapie brève. C’est-à-dire que les personnes qui vont voir des sophrologues viennent les voir pour quelques séances, pour pouvoir se sentir mieux, pour pouvoir avancer vers leurs objectifs. Les séances vont travailler sur la relation au corps et sur la relation au mental.


Ce qu’il se passe pendant une séance de sophrologie ressemble à une séance de relaxation sauf qu’on va beaucoup plus profondément en relaxation, ce qui permet d’atteindre l’inconscient beaucoup plus facilement. Pendant une séance on est toujours conscients, on est entre la veille et le sommeil, en phase de relaxation profonde, et on va pouvoir y mettre des choses positives, réinformer le cerveau.


Pourquoi ? Par exemple, on va faire un petit exercice tout simple pour que vous puissiez comprendre le principe du négatif et du positif pour le cerveau.

Imaginez que vous avez un rendez-vous quelque part, dans une ville proche de chez vous, et vous vous dites : « Je ne veux pas avoir d’accident de voiture pour me rendre dans cette ville. ».

Qu’est-ce qui se passe dans votre tête ? Qu’est-ce que vous voyez ?

Moi, si je me dis que je ne veux pas avoir d’accident de voiture pour aller à La Roche-sur-Yon, par exemple, en Vendée, je vois un accident de voiture.

Comme mon cerveau n’entend pas la négation, il va prendre les mots « accident » et « voiture » et ça va mettre un stress inconscient.

Alors que si je me dis : « J’arrive à La Roche-sur-Yon à l’heure et en sécurité. », qu’est-ce qui se passe ? Dans mon inconscient, je vois simplement ma voiture garée à un endroit et tout va bien.


C’est différent pour chacun d’entre nous parce qu’il y en a qui ont plus de facilité à visualiser, d’autres qui ont plus de facilité à penser ou à savoir les choses. On a des canaux intérieurs préférentiels, et si on n’arrive pas à visualiser ce n’est pas grave parce qu’il y a quand même quelque chose qui se passe en nous, qui fait qu’on s’entend penser ou qu’on entend des phrases.


En sophrologie, pendant la séance on agit sur tous ces axes-là, autant pour les personnes qui sont auditives, donc qui vont entendre, qui vont s’entendre penser par exemple, que pour les personnes qui sont visuelles, qui vont voir des images, que pour les personnes qui sont dans le ressenti de ce qu’il se passe dans leur corps.

On axe sur ces trois principes, avec en plus le principe olfactif et gustatif pour les personnes qui sont beaucoup plus dans les odeurs ou dans les goûts. Ce qui est très intéressant, c’est que quand on fait une séance, c’est bon pour tout le monde, même pour ceux qui n’arrivent pas à visualiser, la sophrologie agit pour tout le monde.